Posted on

Conseils pour bien s’occuper de son lapin

LubosHouska/pixabay.com

Nourriture et conseils d’alimentation

Un des aspects les plus importants aspects que vous devez absolument connaître lors de l’adoption d’un petit lapin est son alimentation.

Un lapin peut tomber malade et peut même mourir s’il n’a pas une alimentation équilibrée. N’allez pas imaginer que cela va vous coûter cher car ce n’est pas le cas!

L’aliment de base pour nourrir un lapin est le foin. Même s’il ne contient pas beaucoup de substances nutritives, il est très important pour la digestion de cet animal.

Pour éviter que le lapin fasse ses besoins sur le foin, il est préférable d’installer un râtelier à foin: soit vous en achetez un dans une animalerie où il est la plupart du temps fourni avec la cage, soit, si votre lapin vit dans une maisonnette ou en liberté il faut lui en aménager un.

Un autre aliment recommandé est constitué par les céréales, de préférence un mélange d’orge, avoine, blé.

Conseil
Vous pouvez acheter ce genre de mélange tout fait en animalerie, mais si vous avez plusieurs lapins ou si vous voulez faire des économies, une solution bon marché est d’acheter les céréales directement aux producteurs et d’en faire vous-même le mélange.
Dans ce cas pour deux mesures d’orge et deux d’avoine, mettez une seule de blé.

La nourriture préférée des lapins reste néanmoins les crudités: carottes, célerirave, betterave, salade, etc.

Cependant faites attention car l’excès de crudités va produire de la diarrhée à votre lapin, qui peut rapidement conduire à la mort de l’animal. Il faut savoir que le lapin va manger autant de crudités que vous lui donnez, surtout s’il s’agit des légumes qu’il aime. C’est pour cette raison que c’est à vous de connaître les portions à ne pas dépasser.

La diète recommandée (la quantité est fonction de la taille de votre lapin):

  • foin – à discrétion car le foin ne lui fait pas mal, bien au contraire il régule sa digestion ;
  • alternativement, vous pouvez lui donner un jour des céréales et le jour suivant des crudités (exemple: 1 carotte ou bien 1 poivron ou alors 1 petit céleri rave même avec les feuilles car il apprécie vraiment)

Les crudités sont nécessaires dans l’alimentation de votre lapin car elles contiennent des vitamines. En plus les lapins les adorent!

Crudités recommandées: carottes, céleri, persil, poivron, épinard, betterave, salade, luzerne, trèfles, pommes.

Crudités NON recommandées: chou, chou-fleur, brocoli, pomme de terre, poireau, oignon, pastèque, poire.

Les lapins ont besoin de ronger. Les petites branches des arbres fruitiers leur font du bien et en plus vous allez constater qu’ils les apprécient également.

Le lapin a besoin d’eau, au moins 500 ml/jour. Il ne faut pas oublier de lui assurer sa portion d’eau car il peut vite se déshydrater surtout pendant l’été. L’eau doit être changée tous les jours pour éviter le développement des bactéries.

Conseil
Ne lui mettez pas l’eau dans un bol car il va la salir très vite et de plus les lapins aiment bien jouer avec tout récipient qu’ils trouvent. Le meilleur récipient reste les bouteilles type biberon que vous trouverez en animalerie à un prix très raisonnable. Il faut la choisir en fonction de la taille de votre lapin.

Le lapin est un animal de compagnie assez économique puisque vous allez constater que vous pouvez le nourrir en grande partie avec les “restes” de votre cuisine tout en lui assurant une alimentation équilibrée. J’ai été étonnée de constater comme la taille de mes poubelles domestiques diminuaient lorsque j’avais un (des) lapin(s) à la maison.

Vous ne croyez pas? En voici quelques exemples:

  • vous préparez une salade de concombres – les épluchures vont être très appréciées par votre lapin et contiennent en plus des vitamines ;
  • même chose pour les carottes ;
  • même chose si vous préparez une tarte aux pommes…
  • si vous préparez une salade – plus la peine de jeter les feuilles fatiguées car votre lapin va les manger ;
  • vous avez envie de radis? Cela tombe bien, votre lapin va adorer les feuilles!
  • vous mangez une pomme – eh bien, votre lapin sera ravi et dévorera le trognon!
  • vous mangez un melon ou une pastèque? La peau va régaler les lapins aussi!
  • lorsque vous cuisinez, votre lapin sera très content car il aime les épluchures de courgettes, de carottes, les trognons des poivrons (même avec les pépins!).

Un conseil très important ; il faut toujours bien laver vos légumes ou fruits avant de les peler. C’est valable aussi pour les feuilles des radis ou de céleri. Votre lapin est tout aussi sensible que vous aux pesticides ou diverses substances chimiques utilisées pour traiter les légumes et fruits.

Cela ne veut pas dire que vous pouvez donner n’importe quoi à votre lapin… Par exemple ce n’est pas indiqué de lui donner des épluchures de patates ou bien d’agrumes (toutefois, vous pouvez lui donner de temps en temps une tranche d’orange car il a besoin de vitamine C, tout comme nous ;-)!). Évitez aussi les tomates, les aubergines, trop de choux. On pense souvent que le choux est bon pour les lapins car on voit cela dans les dessins animés… Mais sachez que cela peut fermenter dans son ventre et lui causer des problèmes si vous lui en donnez plus de 2-3 feuilles.

Hygiène et santé de votre lapin

L’hygiène est le deuxième élément important qui assurera à votre lapin une bonne santé.

En fonction de l’abri où vous allez tenir votre lapin (cage, maisonnette, enclos), le lapin aura besoin d’une literie de foin et/ou de sciure de bois (le foin est excellent pour la digestion et pour user ses dents, sinon les dents peuvent pousser trop longues).

Il faut savoir que les lapins ne sentent pas mauvais si vous prenez soin de leur literie et de leur habitat: il faut changer la literie tous les trois jours au moins et laver sa “maison” à l’eau et au vinaigre blanc au moins une fois par semaine (le vinaigre blanc désinfecte bien et les lapins ne risquent rien… pour le chlore c’est un peu plus compliqué, mais c’est possible de l’utiliser aussi). Votre lapin peut tomber malade s’il reste sur une literie mouillée et sale. Un autre aspect important de l’hygiène de votre compagnon et de sa santé, vous concerne: lavez-vous les mains avant de prendre votre compagnon dans vos bras ou de manipuler sa nourriture!

Les récipients pour l’eau et la nourriture doivent être lavés tous les jours. Le récipient pour la nourriture doit être un peu plus lourd et attaché pour ne pas pouvoir être renversé par le lapin qui se fera un plaisir de le transformer en jouet. Il s’agit surtout du récipient pour les céréales car celui pour les crudités peut être un petit bol en inox. Le lapin va vite le vider de toute manière… Pour les céréales c’est une autre histoire car une fois éparpillées dans la cage, elles vont se mélanger à la literie sale.

Le lapin est un animal propre et si vous voulez lui apprendre à faire ses besoins dans un certain endroit avec une litière (avec de la sciure de bois par exemple) vous pouvez le faire avec les mêmes méthodes que pour les chiens et les chats. Ne soyez pas étonné(e) du fait que votre lapin va manger une partie de ses crottes – c’est la cæcotrophie. La cæcotrophie est l’ingestion d’excréments mous. Cette ingestion d’excréments permet au lapin de récupérer des nutriments et micro-organismes (bactéries et champignons) qu’ils contiennent.

Il est très important de ne pas mettre l’abri du lapin dans un endroit exposé à beaucoup de bruit, avec des courants d’air ou dans un endroit où la température varie trop.

Le lapin n’aime pas la chaleur (il peut mourir à plus de 30ºC), alors l’été ne lui mettez pas une litière de foin qui va le chauffer davantage et surveillez qu’il ait de l’eau fraîche en permanence.

Quelques conseils pour prévenir les maladies chez les lapins :

  • Pour éviter l’obésité et la dépression, assurez à votre lapin au moins 1-2 heures de sortie dans un espace plus large (une grande chambre, un enclos, etc.) pour qu’il puisse courir.
  • Attention aux fils électriques: les lapins vont les ronger et peuvent mourir électrocutés. Il est aussi conseillé de les surveiller car un lapin peut produire de sacrés dégâts… à vos meubles par exemple, mais aussi dans un jardin, il ne faut pas oublier que c’est un rongeur qui dans la nature creuse de sacrés tunnels. Il garde son instinct et peut creuser plus vite que vous ne l’imaginez… Nous avons eu plusieurs évasions de notre parc de cette manière. Les pauvres lapins ne s’imaginaient pas la “jungle” qui les attendaient de l’autre côté :-)…
  • Ne donnez pas des crudités en excès à votre lapin (légumes, fruits) et lavez-les toujours bien en préalable.
  • Dans le cas où vous remarquez que ses crottes sont molles ou liquides prenez des mesures immédiatement: exclure les crudités de son alimentation et l’herbe fraîche. Si le phénomène ne disparaît pas au bout d’un jour ou deux et que votre lapin fait de la fièvre (son nez est chaud, ses oreilles et même son corps) amenez-le chez le vétérinaire puisqu’il peut vite mourir dans ce genre de cas de figure.
  • Ne tenez pas votre lapin dans un endroit balayé par les courants d’airs ou trop exposé à la chaleur.
  • Si vous avez une lapine, il est indiqué de la faire castrer ou alors la faire se reproduire au moins une fois dans l’année durant laquelle elle devient mature sexuellement. D’ailleurs, la reproduction est un sujet assez particulier chez les lapins qui nous a réservé beaucoup de surprises.
  • Je vous recommande de vacciner votre lapin une fois tous les 6 mois (vaccin rappel un mois plus tard) pour la prévention de 2 maladies: la myxomatose et la fièvre hémorragique. Si votre vétérinaire ne fait pas de vaccins pour les lapins, vous pourrez le faire vous-même. Toutefois, si votre lapin n’est pas en contact avec d’autres lapins ou animaux (les chats sont des vecteurs de transmission de plusieurs maladies), alors il peut ne pas être vacciné.
  • Donnez à votre lapin de petites branches d’arbres fruitiers (avec les feuilles), chênes ou acacias. Ils vont apprécier et en plus cela leur fera du bien pour la digestion et pour user leurs dents.