Posted on

Anti-puces naturels pour chiens et chats

Raffi Asdourian/flickr.com

Si vous avez la chance d’avoir un chien ou chat qui n’a jamais de puces, vous faites partie d’une minorité car ces sales petites bestioles sont un problème pour beaucoup d’animaux et leurs propriétaires. La plupart des produits antipuces conventionnels contiennent de forts produits chimiques ou des médicaments qu’il vaut mieux éviter ou utiliser uniquement lorsque cela est absolument nécessaire. Souvenez-vous, si ce n’est pas sain à appliquer sur votre peau, ce n’est pas sain non plus pour vos animaux !

Ce qui suit représente les méthodes naturelles qui peuvent être utilisées pour prévenir et traiter les infestations de puces chez les chiens et les chats, tout en gardant à l’esprit qu’il est important de traiter aussi l’environnement où votre animal dort afin de prévenir une ré-infestation.

Evitez de donner des aliments sucrés qui peuvent encourager les puces et affaiblir le système immunitaire de l’animal.

Nourrissez votre animal avec une nourriture fraiche et naturelle pour lui assurer un système immunitaire sain et fort, car les puces auront tendance à affecter les hôtes les plus faibles. Lavez votre chien fréquemment durant l’été pour se débarrasser tôt des puces. Utilisez un peigne à puces régulièrement pour enlever les puces avant qu’elles ne se reproduisent.

Passez l’aspirateur souvent si vous suspectez la présence de puces et assurez-vous que les meubles, literies, etc. soient propres. Videz le sac de l’aspirateur dans un sac plastique fermé hermétiquement ou placer une goutte d’huile d’eucalyptus dans le sac de l’aspirateur après chaque utilisation.

L’ail et le vinaigre de cidre aident à prévenir l’apparition de puces lorsqu’ils sont régulièrement ajoutés dans l’alimentation.

Les plantes comme la lavande, l’eucalyptus, le géranium, la citronnelle, la menthe, le fenouil, le cèdre, la menthe pouliote, le romarin et la melaleuca sont très utiles pour aider à repousser les puces sur les chiens. On peut les sécher et les réduire en poudre, puis les saupoudrer autour des niches, ou faire des infusions en versant de l’eau bouillante sur les herbes hachées, laisser infuser durant 20 minutes, laisser refroidir, filtrer puis verser sur votre chien en guise de rinçage final après un bain.

Les remèdes homéopathiques peuvent aider à réduire la sensibilité de l’animal aux puces et aux grattements excessifs. Essayez d’utiliser du pulex irritans homéopathique (nosode de puce) et du sulfur 6x chaque jour dans la gamelle d’eau durant la saison des puces.

Un répulsif au citron peut être utilisé pour les chiens. (Ne convient pas aux chats.) On peut le fabriquer facilement à la maison en utilisant des pelures de citrons et/ou des citrons entiers. Conservez la peau d’environ 10 citrons et placez-les dans une casserole avec deux citrons entiers, coupés grossièrement. Ajoutez environ 2 litres d’eau et portez à ébullition. Laissez mijoter jusqu’à ramollissement. Ecrasez et filtrez, en pressant bien le jus restant. Laissez refroidir puis versez dans un vaporisateur et utilisez extérieurement sur le pelage du chien et autour de son lieu de couchage.

On peut ajouter au quotidien à la nourriture de la levure alimentaire – 1 cuillère à café pour les chats et les petits chiens et jusqu’à une cuillère à soupe pour les plus gros chiens. A éviter si votre chien a des allergies.

Vous pouvez trouver un grand nombre de shampooings et de sprays naturels et non-toxiques : ils sont efficaces pour éloigner les puces. Si vous laissez le shampooing mousser quelques minutes avant de rincer, cela aidera à enlever toutes les puces.

L’huile de margousier est un insecticide naturel et sain qu’on peut frotter régulièrement sur le pelage de l’animal pour aider à contrôler les puces et les démangeaisons.

La terre de diatomée (alimentaire) peut être disséminée autour des zones que vous pensez infestées de puces.

Il existe beaucoup de produits ant-ipuces naturels qui sont de bonnes alternatives à l’utilisation de produits chimiques : shampooings et sprays aux plantes, poudres à base de plantes et colliers. Cela nécessite des applications et des bains plus fréquents, mais pour votre tranquillité d’esprit, il vaut mieux utiliser des méthodes naturelles lorsque cela est possible.

Alternatives Naturelles aux Médicaments

Il n’y a aucun doute sur le fait que les médicaments peuvent sauver la vie et agir rapidement dans de nombreuses situations pour apaiser les symptômes ; néanmoins il y a une place pour des options naturelles qui comportent moins de risques d’effets secondaires, spécialement pour les pathologies chroniques ou utilisations sur le long terme.

Soulagement de la douleur

Les traitements les plus courants contre la douleur sont les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et la cortisone.

Les alternatives naturelles dépendront du type de douleur dont souffre l’animal et de la raison de cette douleur. Voici quelques thérapies naturelles qui peuvent être utilisées pour soulager la douleur.

L’acupuncture a montré des résultats en diminuant la douleur chez les animaux et les gens et est définitivement à considérer lorsque votre animal souffre.

Les massages peuvent être bénéfiques en cas d’arthrite, de dysplasies de la hanche ou de douleurs musculaires. Un massage doux peut aussi aider à apaiser le stress.

La chiropraxie peut être bénéfique en cas de problèmes de réalignement.

Le méthylsulfonylméthane (MSM) peut aider à réduire les douleurs musculaires et les crampes, et à soulager la douleur due à une inflammation.

Les huiles riches en Omega 3 comme l’huile de Krill ou autres huiles de poissons peuvent aider à soulager les inflammations.

Les remèdes homéopathiques tels que le rhus toxicodendron, la ruta graveolens, l’arnica et beaucoup d’autres peuvent être bénéfiques pour assister certaines douleurs, selon la cause.

Les remèdes naturels aux herbes :
La grande camomille peut être utile pour les tensions musculaires, la douleur, les colites et les irritations de l’estomac.

L’harpagophytum est communément utilisé en tant que remède naturel à la douleur pour l’arthrite et beaucoup d’autres pathologies.

Le curcuma a des propriétés anti-inflammatoires et son composé actif la curcumine est excellent pour soulager la douleur.

Le yucca contient des saponines naturelles anti-inflammatoires et antispasmodiques qui peuvent être utiles pour réduire la douleur associée à l’arthrite.

L’écorce de saule blanc peut être utilisé chez les chiens (pas les chats) pour
soulager la douleur.

Le millepertuis peut être utilisé pour les douleurs nerveuses.

La glucosamine et la chondroïtine peuvent aider à soulager les douleurs d’arthrite.

Antibiotiques

Les antibiotiques peuvent sauver la vie, et je ne suis pas contre leur utilisation. Cependant ils sont souvent prescrits ‘au cas où’ et dans ces circonstances, cela peut valoir le coup d’utiliser des alternatifs naturels pour soutenir le système immunitaire.

Les antibiotiques détruisent les bactéries nuisibles, mais ils détruisent aussi les bonnes bactéries. Et en faisant cela, ils accroissent le risque d’infection intestinale et de prolifération de mycoses.

Les remèdes naturels suivants peuvent aider à stimuler le système immunitaire afin de prévenir des infections, tout en assistant aux nettoyages des infections mineures.

L’argent colloïdal a une variété d’utilisations. Il peut être utilisé aussi bien en interne qu’en externe pour prévenir les infections et pour traiter les infections virales, bactériennes ou fongiques. Il ne détruira pas les bactéries bénéfiques au corps, il n’a ni goût ni odeur, rendant ainsi facile son administration aux animaux. Lorsqu’on utilise correctement, c’est un produit très sain et non-toxique.

L’ail est une plante merveilleuse qui a des propriétés naturelles antibiotiques, antifongiques, antibactériennes et antivirales, ce qui en fait un complément alimentaire très utile.

L’hydraste du Canada ou l’échinacée sont deux plantes utilisées depuis des siècles contre les infections et pour renforcer le système immunitaire.

L’extrait de feuille d’olivier peut aider à soutenir le système immunitaire et est aussi riche en anti-oxydants.

La propolis est produite par les abeilles pour prévenir la propagation d’infections au sein de la ruche. Elle a des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, antifongiques et antivirales, ce qui en fait un remède tout-usage excellent pour les hommes et les animaux. C’est très fort, alors elle devra être utilisée avec modération et doit être bien diluée avant d’être administrée aux animaux.

La vitamine C est une vitamine qui peut être utilisée thérapeutiquement en fortes doses lorsqu’il y a des signes d’infections.

Pour toute pathologie sérieuse, il est important de demander conseil à un praticien animalier holistique afin de recevoir les remèdes les plus appropriés et les instructions de dosages corrects pour votre animal.

Si vous avez besoin d’utiliser des antibiotiques pour dissiper une infection, s’il vous plait : faites-le, et compléter avec des probiotiques de bonne qualité durant au moins 3 semaines après le traitement pour aider à rééquilibrer la flore intestinale.